Les Soins

Pour approfondir : la toxine botulique

cmts

Comprendre le mécanisme d'action de la toxine botulique, connaître son pouvoir anti-rides et ses limites

Les muscles et les rides

A partir de la troisième décennie apparaît ce que l’on appelle un “tonus musculaire de repos”. Celui-ci correspond à une contraction musculaire permanente et involontaire.

Les muscles les plus touchés par ce phénomène sont le muscle frontal (responsable des rides du front), le muscle orbiculaire de l’oeil(responsable des rides de la patte d’oie) ainsi que les muscles de la glabelle (qui laissent apparaître les rides du lion).

Traitement anti-âgeIl est aisé de comprendre qu’aucune crème anti-rides, ni aucun produit de comblement ne pourra venir à bout des rides d’expression, la solution optimale étant de “relâcher” localement le muscle situé juste en dessous de ces dernières afin que la peau, arrimée au muscle, puisse se « déplisser ».Ces muscles sont directement ancrés sous la peau, sans qu’il y ait une couche de graisse intermédiaire (c’est pour cette raison qu’ils sont appelés muscles peauciers). Leur contraction, qui se traduit par un raccourcissement de leur longueur, a pour effet de « tracter » la peau, laissant apparaître lorsqu’ils se contractent les “rides dynamiques”, majoritairement localisées au niveau du tiers supérieur du visage.

La toxine botulique passée à la loupe

Il existe au total 7 types de toxine botulique. C’est le type A (la plus puissante) qui est utilisée en médecine esthetique.

Ces dernières sont constituées d’une chaîne lourde et d’une chaîne légère reliées par un pont disulfure. C’est la chaine lourde de la toxine qui permet son introduction dans le motoneurone, la chaîne légère va, quant à elle, inhiber la libération de l’acétylcholine, empêchant temporairement toute contraction musculaire durant 4 à 6 mois. Au delà de ce délai, la récupération est totale.

Les effets des injections de toxine botulique

Des injections très précises devront être effectuées par le médecin esthétique qui se doit d’avoir une parfaite connaissance anatomique des muscles de la face qui seront injectés.

Traitement anti-âge

Le bénéfice de la toxine dure entre 4 et 6 mois. Les premiers effets sont ressentis dès le 7ème jour, pour être optimums à partir de la deuxième semaine. Des injections complémentaires, réalisées à distance, peuvent être nécessaires dans certains cas.

Si les injections sont réalisées par un opérateur mal entraîné, des complications disgracieuses peuvent apparaître telles qu’une chute de la paupière supérieure, un relâchement de la paupière inférieure ou une pointe du sourcil qui s’élève un peu trop vers le haut (effet méphisto). Ces dernières sont entièrement réversibles au terme 6ème mois maximum.

 

Ainsi, contrairement aux idées reçues, les injections de toxine botulique ne “figent” pas les expressions. Lorsqu’elles sont bien effectuées, la mobilité des sourcils est parfaitement conservée et les expressions qui vont avec le sont également.

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/xlLjjAKinEQ » frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

 

Dans le même sujet

Trois idées reçues sur la toxine botulique

Les secrets de l'acide hyaluronique

Comment fonctionnent les ultrasons ?

Comprendre le mécanisme d’action d’une lampe LED

Comment fonctionne un Peeling ?