Les Soins

Comprendre le mécanisme d’action d’une lampe LED

cmts

Pour comprendre comment fonctionnent les LED il faut revenir aux principes fondamentaux de la lumière

En fonction de chaque couleur testée sur les patients qui présentaient différentes maladies de peau, des observations ont été faites. A partir de ces constatations, on a pu en déduire que pour chaque longueur d’onde (exprimée en nanomètres ou nm), correspondant à unecouleur différente, nous retrouverons une indication bien spécifique.

Ainsi, on s’est aperçu que les lampes LED bleues (ayant une longueur d’onde entre 400 et 480nm)  ont des propriétés bactéricides et fongicidesen pénétrant très faiblement à travers la peau. Elles seront seront par exemples indiquées dans le traitement de l’acné en ciblant spécifiquement certaines bactéries qui en sont responsables (Propioni bacteri Acnes).

Les LED rouges, beaucoup plus intenses et pénétrantes, stimulent en profondeur la synthèse de collagène et d’élastine par les fibroblastes et vont donc sensiblement estomper les ridules et accélérer la cicatrisation. On a également constaté que les lumières émettant dans le rouge et l’infrarouge ont des propriétés anti-douleur.

La lampe LED-thérapie a donc progressivement fait son entrée ces dix dernières années dans les hôpitaux du monde entier. Aux USA, les hôpitaux universitaires de l’Alabama et du Wisconsin l’utilisent pour traiter les mucites post radio ou chimiohérapie avec des résultats tout à fait encourageants.

Une étude menée à l’Hôpital de la Pitié-salpétrière en 2006 sur le traitement des vergetures (récentes et anciennes) par cette méthode montre une franche amélioration seulement après quelques séances de photobiomodulation.

D’autres études ont mis en évidence de bons résultats dans le traitement ridules (concept de photo-thérapie dynamique ou PDT), de larepousse des cheveux et de la cicatrisation via notamment la synthèse de collagène et d’élastine par les fibroblastes induite par la lumière rouge.

Un médecin esthétique qui propose dans son arsenal thérapeutique un traitement complémentaire par lampe LED est un vrai plus non seulement pour accélérer la cicatrisation post-injections, mais aussi en complément des traitements proposés pour d’autres indications en médecine esthétique et anti-âge

 

Dans le même sujet

Trois idées reçues sur la toxine botulique

Les secrets de l'acide hyaluronique

Comment fonctionnent les ultrasons ?

Comment fonctionne un Peeling ?

Pour approfondir : la toxine botulique